​​

Communiqué de presse :

Journée internationale des femmes : la CPI nomme une Coordonnatrice pour l’égalité des genres

ICC-CPI-20210308-PR1573


Aujourd'hui, le 8 mars 2021, la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») se joint à la communauté internationale pour marquer la Journée internationale des femmes et saisit l'occasion pour annoncer la nomination d'une Coordonnatrice pour l'égalité des genres à la Cour.

« Je suis heureux d'annoncer que la CPI a finalisé le recrutement de la Coordonnatrice pour l'égalité des genres qui commencera ses travaux aujourd'hui. Il s'agit d'une étape cruciale pour améliorer efficacement les questions liées au genre dans notre institution », a déclaré le Président de la CPI, le juge Chile Eboe-Osuji.

La Coordonnatrice aidera les dirigeants de la Cour dans leurs efforts pour renforcer les politiques liées au genre dans l'ensemble de la Cour et pour résoudre les problèmes liés aux conditions d'emploi des femmes dans l'institution, y compris l'équilibre entre les genres à tous les niveaux d'emploi. Les principales fonctions de la Coordonnatrice comprendront de suivre les progrès de la Cour dans le renforcement de l'égalité des genres ; de plaider sur les questions ayant un impact sur les femmes et le genre ; de fournir des conseils individuels ; d'accroître la sensibilisation grâce à des programmes de formation, des ateliers et des événements ; et de conseiller quant aux objectifs de parité entre les genres.

« En 2021, avec la nouvelle Coordonnatrice pour l'égalité des genres, nous avons l'intention de publier des politiques plus strictes sur le harcèlement et l'intimidation et le processus disciplinaire afin de renforcer la politique de tolérance zéro de la Cour contre le harcèlement sur le lieu de travail », a déclaré le Greffier de la CPI, Peter Lewis. « Nous avons l'obligation de continuer à nous efforcer de garantir une atmosphère dans laquelle chacun se sent en sécurité pour travailler à la Cour, d'autant plus qu'en tant que cour de justice, nous devons nous assurer que les normes les plus élevées s'y appliquent », a-t-il ajouté.

Plus généralement, avec une nouvelle direction rejoignant la CPI en 2021, y compris six nouveaux juges, un nouveau Président et un nouveau Procureur qui prendra ses fonctions en juin, la Cour continuera à travailler pour intégrer les perspectives des femmes dans toute leur diversité au sein du travail de la Cour et pour donner des chances égales aux femmes. À cet égard, la Cour est également pleinement engagée dans l'évaluation des recommandations pertinentes de l'Examen d'experts indépendants relatives à l'égalité des genres et aux expériences des femmes sur le lieu de travail.

Le thème de la Journée internationale des femmes pour 2021, « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19 » célèbre les efforts des femmes du monde entier pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de COVID-19.

« La crise, qu'elle soit causée par la COVID-19 ou par les nombreuses situations de conflit où mon Bureau mène ses activités, n'est jamais neutre en termes de genre. Les femmes en portent souvent un poids disproportionné. Le droit peut servir d'outil puissant pour autonomiser et protéger les femmes, et pour s'assurer que leurs voix sont entendues », a déclaré le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda. « Ma croyance en l'étreinte protectrice du droit fait partie intégrante de mon travail et de mon engagement personnel en tant que femme, en tant que juriste et en tant que Procureur de la CPI. Nous devons nous prémunir contre les effets d'érosion de la crise sanitaire et des politiques qui sapent les progrès accomplis, qu'il s'agisse de l'émancipation des femmes, de l'état de droit ou du multilatéralisme. L'égalité des femmes et l'autonomisation des femmes se traduisent par des progrès pour tous », a-t-elle ajouté.

En cette Journée internationale des femmes, les responsables de la Cour expriment également leur profonde gratitude pour les contributions critiques des femmes à travers la CPI, au siège à La Haye ainsi que dans les bureaux de pays, au mandat de la Cour en vertu du Statut de Rome.


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l'Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l'adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur Twitter, Facebook, Tumblr, YouTube, Instagram et Flickr