​​

Communiqué de presse :

Première comparution d’Aimé Kilolo Musamba, Fidèle Babala Wandu, et Jean-Pierre Bemba Gombo devant la CPI

ICC-CPI-20131127-PR966

Aujourd’hui, 27 novembre 2013, Aimé Kilolo Musamba, Fidèle Babala Wandu, et Jean-Pierre Bemba Gombo ont comparu devant le juge unique de la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI), M. le juge Cuno Tarfusser, au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas). Ils sont suspectés d’atteintes présumées à l’administration de la justice dans le contexte de l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo.

L’audience de première comparution a eu lieu en présence de l’Accusation et de la Défense.  Jean-Pierre Bemba était représenté par son conseil de permanence Maître Magali Pirard, Fidèle Babala était représenté par son conseil de permanence Maître Paul Djunga Mudimbi, et Aimé Kilolo était représenté par son conseil de permanence Maître Jean-Pierre Kilenda Kakengi Basila, ainsi que par Xavier-Jean Keїta du Bureau du conseil public pour la Défense pour les besoins de la première comparution.

Au cours de l’audience, le juge a vérifié l’identité des suspects et s’est assuré qu’ils ont été informés des crimes qui leur sont reprochés et des droits que leur reconnaît le Statut de Rome. Le juge unique a établi un calendrier pour une procédure rapide menant à la décision de confirmation des charges.

Une audience de confirmation des charges sert à déterminer s’il y a des motifs substantiels de croire que le suspect a commis ces crimes. Si la Chambre préliminaire décide de confirmer les charges, elle renverra l’affaire devant une Chambre de première instance, laquelle sera chargée de conduire la phase suivante de la procédure, à savoir le procès lui-même.

La décision sur la confirmation des charges sera rendue par écrit, sans tenir d'audience, en raison de la nature des charges dans l'affaire. Avant cette décision, un certain nombre de conférences de mise en état seront tenues, en particulier pour assurer une divulgation effective des preuves à la Défense.

Contexte : Le 20 novembre 2013, M. le juge Cuno Tarfusser a délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Jean-Pierre Bemba Gombo, son Conseil principal Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo (membre de l’équipe de la Défense de M. Bemba, chargé de la gestion des dossiers de l’affaire), Fidèle Babala Wandu (membre du Parlement congolais, Secrétaire général adjoint du Mouvement pour la Libération du Congo), et Narcisse Arido (témoin cité à comparaître par la Défense), pour des atteintes présumées à l’administration de la justice dans le contexte de l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo.

Les 23 et 24 novembre 2013, les autorités belges ont arrêté Aimé Kilolo Musamba, les autorités néerlandaises ont arrêté Jean-Jacques Mangenda Kabongo, les autorités françaises ont arrêté Narcisse Arido, et les autorités de la République démocratique du Congo ont arrêté Fidèle Babala Wandu par suite aux demandes d’arrestation et de remise que leur avait adressées la CPI.

Fidèle Babala Wandu et Aimé Kilolo Musamba ont été transférés au quartier pénitentiaire de la CPI le 25 novembre 2013. Jean-Jacques Mangenda Kabongo et Narcisse Arido seront remis à la CPI ultérieurement conformément aux procédures judiciaires applicables aux Pays-Bas et en France.

Pour des photos de l’audience de comparution initiale, veuillez suivre ce lien.

Documents audio et vidéo de l’audience :

YouTube (pour visionnage) :

https://www.youtube.com/watch?v=xfP_il3Q77A

Vidéo (MPEG-4) pour téléchargement :

http://www.fileserver.icc-cpi.info/video/131127_initial_defence.mp4 (287.6 MB)

Audio (MPEG-3) pour téléchargement :

http://www.fileserver.icc-cpi.info/audio/131127_initial_defence.mp3 (37 MB)

 


 

Pour toute information complémentaire, veuillez téléphoner à Sonia Robla, chef de la Section de l’information et de la documentation, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515 8089 ou 31 (0)6 46 44 87 26, ou écrire àsonia.robla@icc-cpi.int.

Les activités de la Cour peuvent également être suivies sur YouTube and Twitter.

​​