Christian Mahr, Director of Division of External Operations

Christian Mahr (Japan) joined the International Criminal Court (ICC) in June 2016 as the Director of the Division of External Operations within the Registry. In his current capacity, he oversees the Registry's functions in the areas of cooperation, external communication, protection of witnesses and analysis. He also supervises the operations of all field offices of the ICC located in situation countries.

 

Prior to joining the ICC, Mr. Mahr was a Senior Legal Officer and the Coordinator of the Border Control and Law Enforcement Working Group at the Counter-Terrorism Committee Executive Directorate (CTED), a special political mission of the United Nations Security Council. While at CTED, he took the lead in designing, developing and securing the endorsement of the Security Council members for the main assessment tools used by CTED to measure the implementation by Member States of Security Council Resolution 1373 (2001).

 

Prior to joining CTED in 2005, he spent 10 years working in a variety of representative, legal, programmatic and administrative functions for the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) in the United Kingdom, Poland and Belarus. Prior to joining UNHCR, he held private sector positions in management consulting and public relations.

 

Mr. Mahr holds a Juris Doctor from the University of San Diego and a Bachelor of Arts degree from the University of Pennsylvania. He was also a visiting fellow at the Center for International Studies at the Massachusetts Institute of Technology. Mr. Mahr is admitted to practice law in the United States. He is married and has one daughter.

Christian Mahr, Directeur de la Direction des opérations extérieures

Biographie

Christian Mahr (Japon) a rejoint la Cour pénale internationale (CPI) en juin 2016, pour prendre la tête de la Direction des opérations extérieures, au sein du Greffe. À ce poste, il supervise les activités du Greffe en matière de coopération, de communication extérieure, de protection des témoins et d'analyse. Il supervise également les opérations de tous les bureaux extérieurs implantés par la CPI dans les pays de situation.

 

Avant de rejoindre la CPI, M. Mahr coordonnait, en tant que juriste hors classe, le Groupe de travail sur la gestion des frontières et l'application de la loi dans la lutte contre le terrorisme, au sein de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (DECT), une mission politique spéciale du Conseil de sécurité de l'ONU. À la DECT, il a joué un rôle moteur dans la conception et le développement des principaux outils d'évaluation utilisés par cette direction pour mesurer la mise en œuvre par les États membres de la résolution 1373 (2001) du Conseil de sécurité, ainsi que dans l'approbation desdits outils par les États.

 

Avant de rejoindre la DECT en 2005, M. Mahr a travaillé 10 ans pour le Haut‑Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, où il a occupé des fonctions juridiques, de représentation, de programmation et d'administration au Royaume-Uni, en Pologne et au Bélarus. Avant cela, il avait travaillé dans le secteur privé dans les domaines du consulting, du management et des relations publiques.

 

M. Mahr a obtenu un doctorat en droit à l'Université de San Diego, après sa licence en sciences sociales à l'Université de Pennsylvanie. Il a également été chercheur invité au Centre d'études internationales de l'Institut de technologie du Massachusetts. M. Mahr est inscrit au barreau aux États-Unis. Il est marié et père d'une fille.