​​

Communiqué de presse :

Démission du Juge Anthony T. Carmona

ICC-CPI-20130320-PR885

Le Juge Anthony T. Carmona (Trinité-et-Tobago) a présenté hier sa démission de ses fonctions au sein de la Cour pénale internationale (CPI), démission effective à partir du 18 mars 2013. Le même jour, il a assumé les fonctions de cinquième Président de la République de Trinité-et-Tobago, élu par le Collège électoral du Parlement de la République de Trinité-et-Tobago. Lors de sa démission, le Président Carmona a déclaré qu'il restait « prêt à aider à plaider pour la compétence universelle de la CPI, sous réserve de tous les protocoles ».

Le Président de l’Assemblée des États parties, S.E. Mme l’Ambassadeur Tiina Intelmann, a félicité Juge Carmona pour son élection comme Président de Trinité-et-Tobago, a souligné le rôle important joué par Trinité-et-Tobago dans la création de la Cour et a exprimé l'espoir que, compte tenu de son soutien personnel à la Cour, il chercherait à assurer une plus grande acceptation du Statut de Rome et de la Cour aux niveaux régional et sous régional.

Au nom de la Cour pénale internationale, le Président de la CPI, le juge Sang-Hyun Song, a adressé ses sincères félicitations au Juge Anthony Carmona pour son élection en tant que Président de la République de Trinité-et-Tobago. «Je souhaite au Président Carmona le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions et je me réjouis de coopérer avec lui dans le cadre des efforts de la communauté internationale pour mettre fin à l'impunité pour le génocide, les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre », a déclaré le Président Song qui a également souligné que la République de Trinité-et-Tobago « a toujours été un des plus fervents partisans de la CPI ».

Le Juge Carmona a été élu juge de la CPI pour un mandat de neuf ans lors de la dixième session de l'Assemblée des États Parties en décembre 2011. Il avait prêté serment le 11 mars 2012 et été affecté à la Section de première instance mais n'avait pas encore été appelé à plein temps au service de la Cour.

Conformément à l’article 37 du Statut de Rome – le traité fondateur de la Cour – l’Assemblée des États Parties devra élire un nouveau juge afin de pourvoir à cette vacance.

Notice bibliographique, Juge Anthony T. CARMONA


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l’Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l’adresse [email protected].
Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter.