​​

Communiqué de presse :

La CPI marque le 17 juillet, Journée de la justice pénale internationale, pendant les commémorations du 15ème anniversaire de la Cour


Aujourd'hui, le 17 juillet, la Cour pénale internationale (CPI) se joint aux commémorations mondiales de la Journée de la justice pénale internationale. Le 17 juillet marque un tournant historique dans la coopération internationale pour mettre fin aux crimes atroces : il y a 19 ans, à cette date, 120 pays se sont unis pour adopter un traité international appelé le Statut de Rome. Quatre ans plus tard, suite à la ratification de 60 États, le Statut de Rome est entré en vigueur, établissant la CPI. Cette année, la CPI célèbre son 15ème  anniversaire, avec 124 États parties s'efforçant de construire un monde plus juste.

Prenant part aux événements du 17 juillet dans plusieurs pays et communiquant de façon globale à travers des campagnes en ligne, la CPI et ses hauts responsables réitèrent la détermination de la Cour à lutter contre l'impunité pour les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et le génocide, et appellent à un soutien mondial pour cette cause.

La Présidente de la CPI, Mme la juge Silvia Fernández de Gurmendi, marque le 17 juillet en participant à une conférence tenue à Londres sur le droit pénal international et la Syrie, qui ne relève actuellement pas de la compétence de la CPI. Elle a déclaré : « La CPI a contribué à placer les concepts de justice et de responsabilité au cœur des préoccupations de la communauté internationale. Une telle institution permanente s'attaquant aux crimes les plus graves est une source d'inspiration pour la lutte contre l'impunité dans le monde entier. La CPI représente une promesse de justice et de protection pour les victimes de crimes atroces. Afin de soutenir ces avancées historiques de la justice internationale, la Cour a besoin d'un appui suffisant et concret dans ses activités ».

Depuis une conférence commémorant le 17 juillet organisée à Dakar, au Sénégal, Mme le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, a déclaré: « Alors que nous marquons la Journée internationale de la justice pénale à Dakar et dans le monde entier, nous ne pouvons pas exagérer l'importance d'une forte coopération des États et de la complémentarité dans la lutte efficace contre l'impunité pour les crimes atroces. Nous célébrons cette Journée en réaffirmant notre ferme attachement à la cause de la justice pénale internationale et en redoublant nos efforts, dans nos rôles respectifs, afin d'assurer la justice, notamment pour les victimes de ces crimes graves ».

En déplacement dans le nord de l'Ouganda pour rencontrer des victimes et les communautés affectées, M. le Greffier de la CPI, Herman von Hebel, a pris part à un événement commémorant le 17 juillet et a lancé un nouveau programme « Accès à la justice ». Il  a déclaré : « Le monde est de plus en plus conscient, et s'efforce de mettre fin aux crimes qui menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde. Nous sommes certains d'assurer un avenir qui reléguera l'impunité aux dernières pages de l'histoire et, ensemble, cela est possible ».

Marquant son 15ème anniversaire en juillet, la CPI s'adresse aux publics mondiaux par le biais d'une campagne numérique sur son site Internet et ses comptes Facebook, Twitter, Tumblr, Flickr et YouTube, en invitant les participants à partager leurs récits sur le thème #avoir15ans, et sur la façon dont les événements de leur jeunesse ont façonné leur sens de la justice. En plus d'une réflexion sur le passé, la campagne se tourne également vers l'avenir, mobilisant le public à contribuer à la construction d'un monde plus juste.

La campagne Facebook a mis en avant, entre autres, 15 étapes clé des 15 premières années de la Cour, une série de 15 réalisations, et des récits de 15 dirigeants œuvrant pour la paix et la justice mondiale. La CPI tient à remercier ces derniers et tous les autres participants qui ont partagé leurs récits et contribué à la célébration de son 15ème anniversaire, montrant ainsi un soutien mondial pour la justice, la paix et le bien-être du monde.


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l'Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l'adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur Twitter, Facebook, Tumblr, YouTube et Flickr