​​

Communiqué de presse :

Conclusion du quatrième Séminaire conjoint entre l’Union Africaine et la Cour pénale internationale en Ethiopie

ICC-CPI-20151023-PR1160

Les participants au quatrième Séminaire conjoint de l'Union africaine et la Cour pénale internationale à
Addis-Abeba (Ethiopie) © Union Africaine
Les participants au quatrième Séminaire conjoint de l'Union africaine et la Cour pénale internationale à Addis-Abeba (Ethiopie) © Union Africaine

Le 23 octobre 2015, des représentants d'Etats membres de l'Union Africaine se sont réunis à Addis-Abeba (Ethiopie) pour un séminaire conjoint organisé par l'Union Africaine (UA) et la Cour pénale internationale (CPI) en vue d'établir un plus grand engagement et une compréhension mutuelle renforcée. Il s'agit du quatrième séminaire conjoint UA/CPI de nature technique à avoir eu lieu au siège de l'UA, le premier s'étant tenu les 18 et 19 juillet 2011.

Des représentants des missions permanentes des Etats membres de l'Union Africaine et des Communautés Economiques Régionales, ainsi que des responsables de l'Union Africaine et de la CPI, ont participé à ce séminaire. L'événement a eu lieu avec l'appui de l'Organisation Internationale de la Francophonie ainsi que de l'Union européenne.

La réunion a porté sur la complémentarité et la manière de renforcer la capacité des institutions nationales à faire face aux crimes internationaux. Les intervenants ont également discuté du rôle de la CPI et de la future Cour africaine de justice des droits de l'homme et des peuples. 

La CPI est la première cour pénale internationale permanente créée en vertu d'un traité pour mettre fin à l'impunité des auteurs des crimes les plus graves touchant la communauté internationale, à savoir les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité, et le génocide.


Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Fadi El Abdallah, Porte-parole et Chef de l'Unité des affaires publiques, Cour pénale internationale, au +31 (0)70 515-9152 ou +31 (0)6 46448938 ou à l'adresse [email protected].

Les activités de la CPI peuvent également être suivies sur YouTube et Twitter