​​

Déclaration :

Déclaration du Procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

En ce jour, je joins ma voix à celles d'innombrables personnes qui, de manière croissante et à travers le monde, expriment leur solidarité à un appel mondial afin d'éliminer la violence contre les femmes.

En unissant nos efforts, nous pouvons, et je dirais même que nous devons, faire évoluer concrètement les mentalités et les comportements qui permettent à ce fléau de continuer à frapper. 

L'humanité exige à juste titre l'élimination de cette calamité. Je m'engage, en tant que Procureur de la Cour pénale internationale, à appliquer pleinement la loi au regard du Statut de Rome afin de remplir mon rôle.

Nous devons impérativement mettre fin à l'impunité dont bénéficient les auteurs de violences à l'encontre des femmes ou les personnes qui ferment les yeux sur ces crimes ; en menant ce combat, nous pourrons empêcher que d'autres crimes semblables ne soient commis à l'avenir. Mon Bureau est déterminé à s'acquitter de cette tâche dans le cadre de son action judiciaire défini par le Statut de Rome. La lutte contre les crimes sexuels et à caractère sexiste est clairement une de nos priorités. Ce changement de cap stratégique est fixé dans un document de politique générale que nous avons publié pour la première fois en juin dernier et que je lancerai officiellement dans quelques semaines.

Dans l'intérêt des vies précieuses qui ont été brimées, au nom de toutes ces mères et sœurs, filles et épouses dont les voix ont été réduites au silence, en soutien au courage et à la dignité exprimés par celles qui ont subi ces violences ; pour toutes les générations futures de femmes et de filles qui méritent d'être préservées de telles violences : nous ne baisserons pas les bras et nous mettrons un point d'honneur à réussir. 

#ZéroViolenceSexuelle

[email protected]

Source : Bureau du Procureur