Skip Ribbon Commands
Skip to main content

 Nouvelles et titres

Le Président de la CPI s’adresse à l’Assemblée générale des Nations Unies et appelle à la ratification universelle du Statut de Rome

31/10/2014

Le 30 octobre 2014, le juge Sang-Hyun Song s'est adressé à l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) en sa qualité de Président de la Cour pénale internationale (CPI). Dans sa présentation du rapport annuel de la Cour à l'ONU, le Président Song a reconnu le partenariat fondamental existant entre l'ONU et la CPI, des organisations « fondées sur des idéaux de paix, de sécurité et de respect pour les droits de l'homme et sur le constat que la réalisation de ces objectifs ne peut passer que par la primauté du droit et la coopération internationale ». Il a appelé tous les États à rejoindre la CPI, soulignant que « que les valeurs consacrées par le Statut de Rome sont celles de la solidarité universelle et de l'attachement à la paix, à la sécurité et au droit international ».  

La CPI tient son premier Séminaire sous régional des conseils et de la profession juridique à Dakar, Sénégal

27/10/2014

Dans la continuité du dialogue permanent qu'elle a engagé avec la profession juridique et la société civile depuis maintenant plusieurs années, la Cour pénale internationale (CPI) tient à Dakar (Sénégal), aujourd'hui, le 27 octobre 2014, le premier séminaire sous régional des Conseils et de la profession juridique. Cet évènement, qui est le premier du genre que le Greffe de la CPI organise en Afrique, vise à contribuer au renforcement des connaissances des membres de la profession juridique sur le droit, la pratique de la CPI et les questions relatives à l'Etat de droit, ainsi qu'à faciliter le partage d'expérience des bonnes pratiques et les échanges sur des questions d'intérêt commun.

La justice joue un « rôle crucial » pour le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde : le Procureur de la CPI fait le point devant le Conseil de sécurité des Nations Unies

24/10/2014

Le jeudi 23 octobre 2014, le Procureur de la Cour pénale internationale (la « CPI » ou la « Cour »), Mme Fatou Bensouda, a fait le point devant le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies, à New York, dans le cadre d'un débat public portant sur le rôle constructif que peut jouer le Conseil en apportant son soutien à l'exercice, en toute indépendance, du mandat du Bureau du Procureur, organisée par la présidence argentine du Conseil de sécurité.

Aimé Kilolo Musamba, Narcisse Arido et Fidèle Babala Wandu mis en liberté provisoire par la CPI

23/10/2014

Situation: République centrafricaine
Case: Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido

Aimé Kilolo Musamba, Narcisse Arido et Fidèle Babala Wandu ont été libérés de la garde de la Cour pénale internationale (CPI) suite à la décision de la Chambre préliminaire II ordonnant leur mise en liberté provisoire. Les suspects devront toutefois comparaître devant la Cour si les juges le demandent.

Affaire Bemba, Kilolo et al. : La Chambre préliminaire II de la CPI accorde la mise en liberté provisoire à quatre suspects

21/10/2014

Situation :République centrafricaine
Affaire : Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido

Aujourd’hui, le 21 octobre 2014, le juge Cuno Tarfusser, juge unique de la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI), a réexaminé de sa propre initiative la détention des suspects dans l’affaire Le Procureur c. Bemba, Kilolo et al. et a ordonné la mise en liberté provisoire d’Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.

Procédures

Salle d'audience I

English | Français
Retransmission vidéo
(différé de 30 minutes)

Salle d'audience II

English | Français
Retransmission vidéo
(différé de 30 minutes)